Annika Lundgren

Les productions d’Annika Lundgren (née en 1964 en Suède) ne manquent jamais de dimensions critique et politique. Comme elle l’explique, sa démarche artistique vise à « délocaliser et relocaliser le pouvoir ». Ultime étape de ce parcours, ses installations peuvent aller jusqu’à disparaître visuellement. C’est le cas dans la plus récente phase du Power and Illumination Project, où l’énergie électrique produite par des personnes pédalant avec acharnement sur des vélos dans des centres de fitness a été utilisée pour fabriquer un journal culturel local. L’artiste devient alors un médiateur créatif qui n’hésite pas à se lancer dans des projets reposant sur la participation de différentes communautés, et ce afin de mettre en place des façons inédites de coexister. Qui plus est, au bénéfice de l’environnement.

Emeline Eudes

Miks Mitrevics

Miks Mitrevics (né en 1980) est un jeune artiste letton dont les dernières créations se concentrent sur la fenêtre que l’art de l’installation permet d’ouvrir sur notre rapport au paysage. Souvent fragiles et volatiles, ses assemblages tiennent à un changement d’échelle qui amène le spectateur à s’observer dans son univers aussi bien quotidien qu’estival. Silhouettes esseulées et abîmées dans la contemplation d’un ciel toujours bleu, cette vague romantique n’en diffuse pas moins subtilement un parfum ironique. S’il fait toujours beau dans les paysages de Mitrevics, c’est peut-être aussi pour nous rendre apparentes les illusions paysagères qui bercent nos imaginaires. Magie d’une ère nouvelle placée sous le signe du développement durable, l’artiste alimente ses installations à l’énergie solaire.

Emeline Eudes