ARTnord 10

 

Editorial

LA NATURE : notre patrimoine, notre culture, notre quotidien, notre équilibre, notre avenir…

Depuis quelques années, la conscience que ce bien collectif serait en danger, menacé, et nous avec, a été brutalement éveillée. Réchauffement, changement climatique, catastrophes écologiques, disparitions d’écosystèmes sont autant de notions hantant notre réalité comme nos imaginaires. Et les artistes ? Comment réagissent-ils face à ce phénomène ? Y a-t-il une relation particulière entre les habitants et les artistes des pays du Nord et la nature ? Et si oui, comment cela se traduit dans leurs créations ?

L’étude d’introduction nous apprend que cette nature, longtemps considérée comme aride et dangereuse, participa à une identification nationale à la fin du XIXe siècle. Les pays nordiques furent alors parmi les premiers à instaurer des parcs nationaux destinés à préserver la nature et à en offrir la jouissance à tous. Dès les années 1960, ils ont été précurseurs dans le domaine des préoccupations environnementales. La première conférence des Nations unies sur l’environnement se tint à Stockholm en 1972 et la dernière en date, celle de Copenhague en décembre 2009, a été l’occasion de nous y rendre et de nous pencher sur ces questions.

En y regardant de plus près, l’environnement et les questions qu’il soulève sont apparus chez les artistes que nous vous présentons comme un terreau éminemment fertile à la source d’une diversité d’angles d’approche et de productions. Certains sont dans l’observation des phénomènes, mêlant science et perception subtile, tandis que d’autres mettent en évidence la fragilité des ressources et des éléments ; d’autres encore cherchent à rapprocher, et non plus opposer, nature et culture. Le pas entre observation et engagement est franchi par nombre de créateurs qui n’hésitent pas à se lancer dans des actions militantes. Enfin, la difficile remise en cause de nos modes de vie face à l’avenir de la planète nécessite un changement d’attitude auquel s’attellent certains artistes et architectes. Nés entre 1941 et 1983, les artistes rencontrés témoignent autant du rôle pionnier des Nordiques que de l’investissement de la jeune génération.

Ou la force de l’art nordique et balte, à l’image de ce volcan qui nous a brusquement ramenés face aux réalités de la nature quand elle se réveille…