ARTnord 11

Editorial

Comment sonne le grand Nord ? Quelles qualités particulières cet horizon lointain et ces étendues d’espace confèrent-ils à l’écoute, au bruit, au silence ? C’est ce que l’exposition itinérante HORIZONIC, organisée par ARTnord, propose d’explorer, de façon singulière et subjective. En réunissant des artistes originaires du Groenland, d’Islande, des Iles Féroé, du Nord de la Norvège ou encore ayant travaillé dans l’archipel du Svalbard, elle offre au public l’occasion de découvrir une scène active, engagée et bien souvent méconnue de l’art sonore. Cette forme d’art émergeante, où le son est à la fois objet et matériau de recherche, séduit de plus en plus les artistes d’aujourd’hui, ouverts à la transversalité des expressions artistiques. La frontière entre musique et art visuel est rendue perméable et les artistes de l’exposition dévoilent un large panel de pratiques allant de l’enregistrement sur le terrain (field recording) aux installations utilisant la photographie, la vidéo ou le dessin, la création d’instruments ou encore la performance vocale et corporelle.

Ce numéro d’ARTnord accompagne l’exposition en proposant un aperçu élargi de la création sonore nordique et balte, depuis les concerts expérimentaux des pionniers dans les années soixante jusqu’à une jeune génération qui s’intéresse à la musique du cosmos, aux ondes soniques et à l’écologie et qui tente d’explorer notre être intérieur. La variété de leurs approches ne les isole pas, bien au contraire ; elle semble même prétexte à initier des collaborations trans-nordiques, féminines ou internationales.

Un nouvel horizon, vibrant et complexe, poétique et sensible, se profile.

 Ásdís Ólafsdóttir et Emeline Eudes

Pour commander le nouveau numéro: boutique